sabato 3 giugno 2017

Alle radici dei raduni milongueri

Nei primi anni del duemila, quando era di moda il tango nuevo, alcuni appassionati preparavano la rinascita del tango d'abbraccio.
Version française

Che cosa sono esattamente i “raduni milongueri” o “encuentros”?
Ripercorriamo la storia di questo genere di eventi con le persone che hanno inventato e popolarizzato questo format, poi diventato modello di successo ed imitato in tutto il mondo.




Indice della trasmissione:


- Introduzione al fenomeno dei raduni milongueri o encuentros
- Theo Chatzipetros: un ricordo dell’Impruneta
- Philippe Gonella: il mio incontro con l’Impruneta
- Graziella Barbarito: il tango apilado a Firenze nel 1999
- Giovanni Calvanelli: l’imprinting della milonga di Buenos Aires
- Patricia Muller: l’inizio del mio insegnamento del tango apilado
- Rodolfo Biagi: Ahora no me conocés
- Anna Albini e Enrico Malinverni: i nostri inizi col tango e la ricerca del tango che ci piace
- Philippe Gonella: i miei inizi con Thierry Le Cocq, il viaggio a Buenos Aires e la Milonga Linda
- Theo Chatzipetros: come è nata l’idea del raduno
- Sexteto di Sarli : Añorándote
- Philippe Gonella: come si crea un ambiente milonguero?
- Patricia Muller: i primi esperimenti di mirada e cabeceo a Firenze
- Giovanni Calvanelli: l’introduzione dei codigos a Firenze
- Patricia Muller: il viaggio a Buenos Aires ed il Tango Cafè di Quinto Alto
- Anibal Troilo: Cachirulo
- Graziella Barbarito: l’esperienza di Buenos Aires e le scelte musicali
- Patricia Muller: la prima milonga fiorentina al Progresso nel 1996
- Giovanni Calvanelli: la ‘Milonga coi baffi’ di Alfredo Petruzzelli
- Theo Chatzipetros: l’inizio della milonga di Impruneta
- Ricardo Tanturi: Encuentro
- Giovanni Calvanelli: il primo tentativo di milonga con codigos – la milonga di Quinto Alto
- Graziella Barbarito: nasce ‘Tango de mi Florencia’, il primo raduno
- Philippe Gonella: la fondazione di Milongueando e Les Cigales
- Anna Albini e Enrico Malinverni: l’idea del raduno milonguero
- Enrique Rodriguez: Como has cambiado pebeta
- Anna Albini e Enrico Malinverni: nasce Yo Soy Milonguero
- Graziella Barbarito: l’incontro con Philippe ad Impruneta
- Giovanni Calvanelli: l’importanza del respiro internazionale per il raduno di Impruneta
- Theo Chatzipetros: le prenotazioni ed il bilanciamento di genere
- Giovanni Calvanelli: la selezione dei partecipanti?
- Graziella Barbarito: la gestione delle iscrizioni
- Francisco Canaro: Ronda del querer
- Philippe Gonella: criteri per definire un raduno milonguero
- Theo Chatzipetros: perché i raduni hanno avuto tanto successo?
- Anna Albini e Enrico Malinverni: il segreto del successo dei raduni
- Theo Chatzipetros: Aspetti sociali e culturali di Impruneta
- Francisco Lomuto – Intimas
- Philippe Gonella: l’impatto dei raduni milongueri nel panorama del tango Europeo
- Anna Albini e Enrico Malinverni: la diffusione dello stile milonguero
- Theo Chatzipetros: Impruneta raduno inclusivo: l’aperitivo del pomeriggio
- Philippe Gonella: il raduno milonguero riproduce le milonghe di Buenos Aires?
- Pedro Laurenz: Maldonado
- Philippe Gonella: la qualità del ballo ai raduni ed in milonga
- Theo Chatzipetros: come sono cambiati i raduni milongueri
- Anna Albini e Enrico Malinverni: i raduni milongueri al giorno d’oggi
- Orquesta Tipica Victor: Malquerida
- Presentazione della lettura dal Corriere della Sera
- Dimitri Priano legge L’INDISPENSABILE, editoriale del Corriere della Sera nel 1913
- Finale

Aux racines des encuentros milongueros


Maintenant, tous ceux qui fréquentent le monde du tango sait que, en plus des milongas, il existe d'autres types d'événements pour danser au rythme de 2x4.
Il y a des festivals, où vous pourrez danser avec la musique des orchestres et assister à des spectacles de maîtres importants; puis il y a les marathons où il est possible de danser pendant de nombreuses heures en continu, et il y a des Encuentros Milongueros, porté sur le respect des Codigos de milonga traditionnelle et sur l'invitation avec mirada et cabeceo.

Les Encuentros Milongueros, né un peu en catimini dans la première décennie de 2000, sont des événement bien connu du grand public, dont on parle beaucoup, confondant souvent la réalité et les stéréotypes.
Mais d'où viennent-ils? Est-il vrai qu'ils veulent reproduire les milongas de Buenos Aires?
Est-il vrai que seulement les bonnes danseurs y va pour danser?
Sont-ils vraiment des événements sélectifs réservés à quelques-uns, où l'on n'entre que avec des connaissances?

Nous avons parlé avec les organisateurs qui étaient les première protagonistes de ce phénomène depuis dix ans.
Ils étaient nos invités Graziella Barbarito, Giovanni Calvanelli et Theo Chatzipetros, les organisateurs du encuentro milonguero de Impruneta, leur professeur Patricia Muller qui les a einsegnè le tango de salon apilado, Anna Albini et Enrico Malinverni, les organisateurs de Yo Soy Milonguero, et Philippe Gonella, organisateur de nombreux encuentros milongueros dont la première était Les Cigales.
Nous avons découvert ce que sont les idées derrière le concept de Encuentro Milonguero au début de l'histoire, comme il a évolué et quelles sont les perspectives actuelles.

A été notre invité l'acteur Dimitri Priano qui nous a donné une lecture du Corriere della Sera de Décembre 1913, un éditorial dans lequel le journaliste essaie d'imaginer comment vous parler du tango dans une centaine d'années que lui, qui est aujourd'hui.


Dans cette transmission:


- Introduction au phénomène des encuentros
- Theo Chatzipetros: un souvenir d'Impruneta
- Philippe Gonella: ma connaissance avec Impruneta
- Graziella Barbarito: le tango apilado à Florence en 1999
- Giovanni Calvanelli: l'empreinte de la milonga de Buenos Aires
- Patricia Muller: le début de mon enseignement du tango apilado
- Rodolfo Biagi: Ahora no me conocés
- Anna Albini et Enrico Malinverni: nos débuts et la recherche du tango que nous aimons
- Philippe Gonella: mes débuts avec Thierry Le Cocq, le voyage à Buenos Aires et la Milonga Linda
- Theo Chatzipetros: la naissance de l'idée du encuentro
- Sexteto di Sarli : Añorándote
- Philippe Gonella: comment créez-vous un environnement milonguero?
- Patricia Muller: les premières expériences de mirada et de cabeceo à Florence
- Giovanni Calvanelli: l'introduction des codigos à Florence
- Patricia Muller: le voyage à Buenos Aires et le Tango Cafè de Quinto Alto
- Anibal Troilo: Cachirulo
- Graziella Barbarito: l'expérience de Buenos Aires et les choix musicaux
- Patricia Muller: la première milonga florentine au Progresso en 1996
- Giovanni Calvanelli: la ‘Milonga à la moustache’ d'Alfredo Petruzzelli
- Theo Chatzipetros: le début de la milonga d'Impruneta
- Ricardo Tanturi: Encuentro
- Giovanni Calvanelli: la première tentative de milonga avec codigos - la milonga de Quinto Alto
- Graziella Barbarito: Naissance du ‘Tango de mi Florencia’, le première encuentro
- Philippe Gonella: la fondation de Milongueando et Les Cigales
- Anna Albini et Enrico Malinverni: l'idée de encuentro milonguero
- Enrique Rodriguez: Como has cambiado pebeta
- Anna Albini et Enrico Malinverni: naissance de Yo Soy Milonguero
- Graziella Barbarito: la rencontre avec Philippe à Impruneta
- Giovanni Calvanelli: l'importance de la portée internationale pour Impruneta
- Theo Chatzipetros: réservations et équilibre entre les sexes
- Giovanni Calvanelli: la sélection des participants?
- Graziella Barbarito: gestion des inscriptions
- Francisco Canaro: Ronda del querer
- Philippe Gonella: critères pour définir un encuentro milonguero
- Theo Chatzipetros: pourquoi le succès des encuentros?
- Anna Albini et Enrico Malinverni: le secret du succès des encuentros
- Theo Chatzipetros: Impruneta aspects sociaux et culturels
- Francisco Lomuto – Intimas
- Philippe Gonella: l'impact des encuentros sur la scène européenne du tango
- Anna Albini et Enrico Malinverni: la diffusion du style milonguero
- Theo Chatzipetros: l'apéritif de l'après-midi à Impruneta
- Philippe Gonella: les encuentros milongueros et les milongas de Buenos Aires
- Pedro Laurenz: Maldonado
- Philippe Gonella: la qualité de la danse dans les encuentros et à la milonga
- Theo Chatzipetros: comment les encuentros milongueros ont changé
- Anna Albini et Enrico Malinverni: les encuentros aujourd'hui
- Orquesta Tipica Victor: Malquerida
- Présentation de la lecture du Corriere della Sera
- Dimitri Priano lit L'INDISPENSABLE, éditorial du Corriere della Sera en 1913
- Final

Nessun commento:

Posta un commento